e-affacturage.fr  
     
 
e-affacturage   Contact   Etude d'affacturage   Etude d'assurance-crédit  Articles de presse   
  VOS BESOINS
  D'AFFACTURAGE

affacturage Création d'entreprise
affacturage Affacturage TPE
affacturage Affacturage PME
affacturage Affacturage grand compte

affacturage Lignes de financement < 100 K€

   ACTUALITES DE
  L'AFFACTURAGE

affacturage Avis e-affacturage
affacturage Témoignages
affacturage Sociétés d'affacturage
affacturage Forum de l'affacturage
affacturage Idées reçues sur l'affacturage
affacturage Dépêches e-affacturage
affacturage Statistiques et affacturage

 
   AFFACTURAGE
   PRATIQUE

affacturage Modalités de mise en place de l'affacturage
affacturage Vidéos d'e-affacturage
affacturage Ecriture comptable  d'affacturage
affacturage Exemples de coût d'affacturage
affacturage Le contrat d'affacturage
affacturage Lexique de l'affacturage

   SOLUTIONS
   D'AFFACTURAGE

affacturage Affacturage : comparatif
affacturage Factoring : comparatif
affacturage Affacturage classique
affacturage Affacturage au forfait
affacturage Affacturage export
affacturage Affacturage import
affacturage Affacturage confidentiel
affacturage Affacturage non géré
affacturage Affacturage géré
affacturage Affacturage des achats
affacturage Affacturage de balance
affacturage Reverse factoring
affacturage Financement entreprise

 
 

Articles de presse

 

   
 

L'affacturage, levier de croissance
pour les entreprises du BTP

Entretien avec Le Moniteur
revue des travaux publics et du bâtiment

affacturage btp  
   

__________________________________________________

17 septembre 2009 

Le système de l'affacturage connait un regain d'intérêt dans le secteur du BTP. Olivier Burdeyron, directeur d'e-affacturage répond aux questions du Moniteur, Magazine des entrepreneurs sur les possibilités d'application de l'affacturage à ce secteur.

 

   

Soulager sa trésorerie grâce à l'affacturage
Olivier Burdeyron, courtier et dirigeant d' e-affacturage
Le Moniteur, n°5519, septembre 2009

 

« Le Moniteur : Est il judicieux de recourir à l'affacturage dans la période de crise actuelle ?

Olivier Burdeyron : Le recours à l'affacturage est particulièrement recommandé à 3 moments clés de la vie d'une entreprise : en création, lorsque les banques ont tendance à prêter peu, voire pas du tout; en période de forte croissance, au cours de laquelle les banques accordent des lignes plafonnées, et n'accompagnent donc que très partiellement les sociétés; et enfin lorsque l'entreprise connait un passage à vide, comme ce peut être le cas aujourd'hui; car à la sortie du bilan, les banques suppriment ou réduisent les lignes, et l'entreprise doit trouver des financements ailleurs. L'affacturage apparaît alors comme un bon moyen de répondre à un besoin de trésorerie, de renforcer son fonds de roulement. 

Le moniteur : Les PME de BTP ont-elles une grande pratique de l'affacturage ?

Olivier Burdeyron : Le BTP recourt de plus en plus à cette technique, surtout les petites entreprises de sous-traitance, qui sont souvent payées à des échéances longues. Avant, les banques les accompagnaient, mais elles le font de moins en moins. Le second oeuvre est très utilisateur de solutions d'affacturage, sur de petits chantiers de quelques mois. Depuis fin 2008, la demande d'affacturage de ces petites entreprises de second oeuvre (entre 50 000 € et 5 millions d'euros de CA) est particulièrement forte.

Le moniteur : Les factors semblent toutefois réticents à financer les PME du secteur. Pourquoi ?

Olivier Burdeyron : Parce que les factors veulent financer des créances liquides, certaines et exigibles. Or, le BTP fonctionne beaucoup par situation de travaux, ce qui peut rendre le recouvrement très difficile en cas de contestation de factures; ce rejet est tout simplement lié au risque. Mais pour nous, le secteur est tout à fait factorable; régulièrement, des factors acceptent de financer des créances sur des chantiers courts (moins de 6 mois), avec des situations quantifiables.»

 

       
 

  Voir l'article du Moniteur
  Le BTP et l'affacturage