e-affacturage

 

Les risques spéciaux en affacturage

Entretien avec Sébastien MORBELLI Responsable du Département Clientèle Risques Spéciaux de BNP Paribas Factor

factofrance

Etude gratuite et confidentielle d'affacturage. Bénéficiez des conditions négociées par e-affacturage.

 

e-affacturage : Vous êtes Responsable du Département Clientèle Risques Spéciaux de BNP Paribas Factor, pouvez-vous nous présenter votre fonction ?

Sébastien MORBELLI : Je suis chargé de l’animation des Chargés de Relations Clientèle et des équipes de Gestionnaires du département qui prennent le relais de la relation client, après la signature du contrat par l’Ingénieur Commercial. En phase de démarrage, une première visite chez le client permet d’apprécier son profil et ses besoins spécifiques. Parallèlement à notre suivi quotidien, dans le cadre de rendez-vous ponctuels, nous nous attachons à veiller à l’optimisation de la gestion du contrat en anticipant les éventuels ajustements (évolution du chiffre d’affaires remis, nouveaux acheteurs, variation de l’activité, etc...)

Pouvez-vous nous préciser ce que signifient les risques spéciaux ?

Les risques spéciaux concernent tous les secteurs d’activité ayant un mode de facturation spécifique nécessitant un contrôle plus rigoureux. Ceci peut concerner notamment l’avancement des prestations, les situations de travaux, les créances fractionnées, etc...

Quels sont les types de dossiers qui relèvent de votre département et sur quel genre de facturation intervenez-vous ?

Essentiellement, le cœur des dossiers du département relève du secteur du BTP, ainsi que celui des sociétés travaillant avec le secteur public ou para public, secteur où le type de facturation est généralement effectué avec des situations de travaux. Comme évoqué précédemment, nous pouvons intervenir sur tous les modes de facturations, à savoir : situations de travaux créances fractionnées factures fermes Nous intervenons sur toutes les tailles d’entreprises du segment « Retail », c'est-à-dire, toutes les sociétés réalisant un chiffre d’affaires compris entre 100 K€ à 7 500 K€ annuel. e-affacturage : Quels sont les risques principaux liés à ces facturations ? Le risque est lié à ce type de facturation, en effet, une situation n’est pas une facture, et elle ne devient « liquide, certaine et exigible » que lorsque le Décompte Général Définitif attestant la finalisation des travaux (DGD) est validé. Il en est de même pour les créances fractionnées.

Pour les situations de travaux quels sont les critères d’éligibilité ?

L’eligibilité d’une situation de travaux est conditionnée à la vérification du maître d’œuvre et à une approbation par le maître d’ouvrage de la prestation réalisée. Dés lors que ces validations sont opérées, BNP Paribas Factor est en mesure de pouvoir mobiliser la créance et procéder à son financement.

Quelles sont les situations comptables rédhibitoires ?

Pour optimiser le fonctionnement du contrat et maximiser le montant financé avec une bonne maîtrise des risques, il est bien entendu primordial que nous possédions tous les éléments comptables de l’entreprise. La fiabilité de ces informations assure un bon montage du contrat dés l’origine. Dans le cadre de nouveaux marchés, le recours non systématique à la sous traitance est essentiel pour pouvoir apporter un financement adapté au besoin de l’entreprise.

Quel est le « bon » dossier type ?

Nous analysons tous les dossiers qui nous sont présentés. A l’appui de critères objectifs tels que l’analyse du process de facturation, la typologie acheteurs et les modalités d’encaissement des créances de l’entreprise, nous examinons les meilleures critères d’intervention en matière d’affacturage et essayons de trouver une configuration répondant à son besoin. Un bon process de facturation et des clients assurables nous font dire qu’il s’agit d’un bon dossier.

Quel est le bilan chiffré de votre département pour l’année 2009 ?

En 2009, 320 clients ont pu bénéficier de nos prestations pour un montant acheté de plus de 200 M€ qui correspond à près de 33 000 factures ou situations gérées. Ce volume est réparti sur trois cellules composée chacune d’un Chargé de Relations Clientèle et de deux Gestionnaires Commerciaux.

Quels sont vos objectifs de développement ?

Un objectif doit répondre à un besoin client : étendre notre parc équivaut à faire connaître davantage notre savoir-faire de la prise en charge des situtations de travaux. Nous ambitionnons plus de 20% de croissance du volume de financement. Nous avons la volonté de contribuer au financement de l’économie réelle et d’accompagner le développement de l’activité des petites PME et entrepreneurs.

+ Suivre e-affacturage

Actualités e-affacturage

actualité affacturage

29/01/2018
Hausse des retards de paiement pour les PME:
Les retards de paiement étaient de 11.8 jours en moyenne en 2016, ils sont passés à 14.5 jours en 2017...

Voir l'actu > retards de paiement


04/09/2017
Marché de l'affacturage en 2016 :
Marché en hausse constante avec l'essor des créances internationales...

Voir l'actu  > marché de l'affacturage







Les partenaires e-affacturage

societes d'affacturage factor


e-affacturage est partenaire de l'ensemble des acteurs du marché de l'affacturage. Découvrez nos partenaires à travers les entretiens exclusifs...





Forum de l'affacturage

forum affacturage


- Une fois le contrat d'affacturage mis en place, dans quel cas le factor pourrait-il refuser de financer une facture qui lui aurait été remise ?

- Est-il possible de financer les factures d'un franchiseur sur un franchisé ?

 





Placeholder image

Placeholder image

Placeholder image

 

Pour suivre l'actualité e-affacturage. Entrez votre e-mail et abonnez-vous à notre newsletter :



 
© Copyright e-affacturage 2006-2018